10 erreurs à ne pas faire au Québec

Voyager au Québec est une expérience mémorable, mais nécessite une préparation pour s’adapter à une culture différente malgré la langue commune. Respectez les différences pour profiter pleinement de vos vacances et, si vous souhaitez éviter les conflits, familiarisez vous avec ces 10 erreurs à ne pas commettre pendant votre séjour pour ne pas devenir un Maudit Français.

Prendre les autres de haut : Que ce soit pour une semaine ou 6 mois, le peuple québécois remarque rapidement que l’un des défauts de certains touristes est parfois de prendre les autres de haut. Quelle que soit votre histoire, votre parcours ou votre métier, vous ne valez pas plus qu’une autre personne donc vous devez respecter chaque personne.

Ne pas s’adapter à la différence : Le Québec est un lieu d’ouverture, particulièrement évident dans des métropoles telles que Montréal, où diverses origines, religions, orientations sexuelles et styles vestimentaires se côtoient. Abandonnez vos préjugés, suspendez vos jugements et laissez vous aller à la découverte de l’autre.

Râler à outrance: Exprimer continuellement son mécontentement : « Le métro est trop lent », « La neige est pénible », « Il est bizarre son accent » « Dîner à 17 heures est absurde ». Eviter de vous plaindre. Souvent, cela n’améliore rien et irrite simplement votre entourage. Cela ne fera également que gâcher votre voyage.

Ne pas respecter les autres : La considération envers les autres est fondamentale au Québec, une valeur perceptible dès votre arrivée. Par exemple, pour prendre le bus, le principe est simple : premier arrivé, premier servi. Peu importe où vous attendez en file, dépasser quelqu’un est très mal vu et vous serez poliment invité à vous replacer à l’arrière. Ce n’est pas une question de règles strictes, mais plutôt de respect mutuel

Se moquer de l’accent québécois : Ici, ce n’est pas le Québécois qui parle avec un accent, c’est vous. Bien que cela puisse vous amuser au début, il vous faudra vous habituer, tout comme les Québécois devront s’adapter au vôtre

Ne pas suivre l’actualité québécoise avant de venir : En lien avec ce qui a été mentionné précédemment : plus vous vous informez sur l’actualité québécoise, plus vous serez en mesure d’en parler et de développer votre propre opinion. De plus, pour une meilleure intégration, il est essentiel de connaître les événements locaux, car même pour une courte période, c’est votre lieu de résidence

Parler de tout sans savoir : L’une des attitudes qui agace fréquemment les Québécois est de parler de sujets que vous ne connaissez pas vraiment. Il faut admettre que les Français ont un faible pour cela. Donc, si vous ne maîtrisez pas un sujet, évitez d’insister, surtout sur des thèmes sensibles comme la politique locale, la souveraineté du Québec, les questions autochtones ou l’accent. Cependant, ne vous retenez pas de poser des questions et de montrer de la curiosité

Fréquenter seulement des personnes de son pays d’origine : Afin de vous imprégner au maximum de la culture québécois, il est conseillé de ne pas côtoyer seulement des personnes qui viennent de votre pays. De nombreuses origines ou religions sont présentes au Québec donc plus vous serez ouvert aux autres, plus vous en apprendrez.

Ne pas demander d’aide : Comme dit précédemment, le Québec est un lieu très ouvert et les québécois seront heureux de vous aider pour découvrir les plus beaux endroits du Québec. En cas de besoin, n’hésitez pas à parler à une personne dans la rue pour demander votre chemin ou avoir des informations sur les activités possibles dans le quartier.

Utiliser l’usage excessif de l’anglais : Lors de votre voyage au Québec, évitez l’usage excessif de l’anglais et des anglicismes. Privilégiez le français pour une expérience plus authentique et enrichissante, favorisant les échanges avec les habitants

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveaux articles

Vous pouvez également aimer :